Notre cause:

La persévérance scolaire

Vous voulez savoir ce qui nous anime à Perspectives Jeunesse? Saviez-vous que 14.1% des élèves québécois inscrits au secondaire n'avaient toujours pas obtenu leur diplôme en 2014 (MEES, 2017) ? Ce pourcentage représente près de 10 000 jeunes québécois sortant de l'école sans diplôme ni qualifications.  Sachez que le décrochage scolaire a des conséquences à court, moyen et long terme pour les décrocheurs, mais a aussi un coût social et économique pour la société québécoise.

Les causes du décrochage scolaire

Les causes du décrochage scolaire sont multiples. Il s’agit principalement de caractéristiques individuelles (sexe, statut d’immigrant, langue maternelle, expérience scolaire, personnalité et habitudes de vie), de facteurs interpersonnels (isolement social, rejet par les pairs), de facteurs familiaux (structure familiale, valorisation de l’école par les parents), de facteurs institutionnels (structure et organisation de l’école, climat scolaire et soutien des adultes de l’école), des facteurs sociologiques (différences culturelles, rapport de classe) et des facteurs socioéconomiques (revenu familial, scolarité de la mère, défavorisation socioéconomique) (Janosz, 2000 ; MELS 2004, 2005, 2007 ; Lapointe et al., 2008)

 

Le décrochage scolaire : un coût social

Plusieurs études réalisées indiquent que les décrocheurs ont plus de difficultés dans leur intégration socioprofessionnelle, sont plus isolés socialement, pourraient éprouver davantage de problèmes de santé physique et mentale, sont plus susceptibles de développer des attitudes et des comportements sexuels précoces et à risque, courent plus de risques d’être associés à la criminalité juvénile et adulte et courent plus de risques de voir leurs enfants décrocher de l’école quand ils sont parents (Janosz, 2000;  Archambault, 2006) Le décrochage induit aussi une hausse de criminalité. En effet, 61% de la population carcérale a déjà décroché de l’école (www.alterjustice.org, 2016).

 

Le décrochage scolaire : un coût économique

 

Vous pensez ne pas être affecté par le décrochage scolaire? Sachez qu'avec plus de 12000 décrocheurs chaque année au Québec (MEES, 2013), l'état et ses contribuables auront un manque à gagner de plus de 1,9 milliard de dollars au terme de la vie de ses décrocheurs (Groupe d’action sur la persévérance et la réussite scolaires, 2009). Chômage, aide sociale, pertes de travailleurs qualifiés… Les répercussions économiques du décrochage scolaire sont multiples. S'attaquer sérieusement au problème du décrochage scolaire représente donc aussi une façon d'enrichir le Québec.

En somme, soutenir la persévérance scolaire des jeunes, c’est d’abord mettre en place des facteurs de protection face à différentes problématiques comme la pauvreté, l’exclusion sociale, la criminalité, la toxicomanie ainsi que les troubles de santé physique et mentale. C’est aussi contribuer à diminuer les coûts économique et social du décrochage scolaire.

Ce ruban de la persévérance scolaire a été fait par les élèves de l’école Lucien-Pagé lors de la journée des organismes communautaires. Ils ont répondu à la question : Qu’est-ce qui te motive?
  • https://plus.google.com/117167403531
  • Twitter Square
  • facebook-square
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now