L'impact de nos interventions

Plan C volet suivi individuel

Les jeunes que nous accueillons dans le cadre du volet suivi individuel du programme Plan C  vivent des situations complexes et présentent souvent une concomitance de troubles. Il est important de résoudre ces problématiques avant qu’ils ne se réinscrivent à l’école, et ce, afin d’éviter un deuxième décrochage et les conséquences qui s’ensuivraient sur leur estime personnelle. Notre travail est donc de les aider à identifier la source de leurs problématiques et de les accompagner dans leurs démarches afin de les résoudre. En 2017-2018, nous avions 44 jeunes en suivi. Voici les progrès effectués par ceux-ci: 

Nos résultats au Plan C volet suivi individuel 
2017-2018

Option

Nos interventions dans le cadre du projet Option permettent des changements concrets qui contribuent à la mise en place de facteurs de protection favorisant le développement de la motivation et de la persévérance. Ces changements se traduisent par des réductions de l’absentéisme, des jeunes qui demandent de l’aide pour reprendre le dessus sur une  situation complexe qu’ils vivent, ainsi que par l’augmentation des résultats scolaires. La majorité des jeunes que nous accueillons souhaitent améliorer leur situation scolaire, mais leurs objectifs ne sont pas toujours précis et les moyens pour y arriver leur sont très souvent inconnus. Notre travail est donc de les aider à identifier des stratégies et des ressources pour résoudre les situations qui pourraient les empêcher de persévérer à l’école. En 2017-2018, nous avions 121 jeunes en suivi. Voici ce que nous avons accompli avec eux:

  • 129 références vers des organismes communautaires ou institutionnels.

  • 42 accompagnements dans des organismes communautaires ou institutionnels.

  •  Taux de rétention de 92%.

  • Maintient à l'école de 97,5% des jeunes qui ont bénéficié d’un suivi psychosocial de l’un de nos quatre IPS du programme Option.

Des exemples concrets de notre impact 2017-2018

Un premier exemple est ce jeune qui a été référé au projet Option pour le soutenir dans ses difficultés à contrôler son anxiété.  Ce jeune bénéficie du soutien d’une IPS depuis l’année scolaire 2016-2017.  Au fil des mois, grâce au soutien individualisé et aux activités de motivation, ce jeune a été en mesure de vaincre sa peur d’être en groupe et est maintenant un leader positif.  De plus, ce jeune complète présentement son diplôme d’aptitude aux fonctions d’animateur afin de travailler en camp de jour l’été prochain.  Finalement, ses résultats en Mathématiques ont augmenté de 58% à 78% entre la première et la deuxième étape de l’année scolaire 2017-2018.  

Un troisième exemple est ce jeune qui a été référé au projet Option en octobre 2017 et qui démontrait des signes de déprime, s'engageait très peu dans ses apprentissages, et ce, principalement à cause d’une situation d’intimidation et des difficultés d’apprentissage.  Il fut difficile pour l’IPS d’établir une relation avec ce jeune car il s’absentait souvent de l’école.  De plus, ses parents se sentaient impuissants devant la situation et motivaient les absences.  Les premières actions de l’IPS furent donc d’offrir du soutien, de l’écoute et des références aux parents afin de permettre une approche commune.  Au mois de décembre, l’IPS a entrepris de partager un repas par semaine avec ce jeune ce qui a favorisé l’engagement de ce dernier.  Il a également accepté d’avoir le soutien d’un psychologue et d’un orthopédagogue, mais surtout, il a choisi de changer la situation en redoublant d’efforts.  Ce jeune a maintenant une meilleure connaissance de soi et est en mesure de s’affirmer.  Il est parvenu à augmenter ses notes en Français, en Mathématiques, en Anglais, en Géographie et en Sciences respectivement de 48% à 66%, de 60% à 64%, de 87% à 92%, de 50% à 65% et de 54% à 76%.  Ce jeune ressent maintenant une grande fierté.

Un deuxième exemple est ce jeune dont les notes ont augmenté de 24% à 62% en Français, de 68% à 71% en Anglais et de 47% à 66% en Mathématiques entre la première et la deuxième étape, et ce, en seulement quelques mois de participation au projet Option.  Ce jeune a été référé pour une baisse de motivation qui se traduisait par des échecs scolaires.  Ce jeune vivait du stress et des difficultés d’apprentissage.  Les rencontres individuelles lui ont permis d’en découvrir un peu plus sur lui-même.    

Un cinquième exemple est ce jeune qui présentait des signes de démotivation.  Il participe au programme d’études internationales.  Il avait surtout besoin que ses efforts soient reconnus. L’IPS a donc sensibilisé ses parents et ses enseignants à l’importance d’encourager ce jeune et elle lui a donné des trucs concrets pour améliorer sa situation.   Entre la première et la deuxième étape sa note en Mathématiques a augmenté de 47% à 76% et il n’a manqué aucun cours depuis décembre.  Vous trouverez d’autres exemples significatifs de l’impact positif de notre approche basée sur le développement de la motivation scolaire1 aux pages 14 et 15 de notre rapport annuel 2016-2017.

  • https://plus.google.com/117167403531
  • Twitter Square
  • facebook-square
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now